Vous êtes ici : Accueil » Vivre » Actualités » Pièges à frelons

Piégeage préventif de printemps

Didier Boquet et Jean-Yves Denise ont décidé de lutter contre le prédateur le plus redoutable auquel nos abeilles sont exposées : le frelon asiatique (Vespa velutina).

Pendant la trève hivernale, ils ont fabriqué des pièges sélectifs ressemblants en tous points à la description d’un Bac de Capture Préventif Autonome (BCPA) Jabeprode. Ces pièges à sélection de type nasses sont équipés de cônes d’entrée afin de retenir les reines et les ouvrières du frelon asiatique (FA), tout en laissant échapper un maximum d’espèces non ciblées. L’orifice d’entrée doit être adapté à la taille du FA et exclure l’entrée d’insectes plus gros tels que le frelon européen.

Ces pièges sélectifs sont constitués de deux étages ; séparés par un grillage à mailles fines. L’étage inférieur contient l’appât, la séparation est en grillage à fines mailles pour empêcher l’accès des insectes à l’appât. L’étage supérieur étant la cage à capture, chambre de vol. Un toit est posé pour protéger l’appât de la pluie. Les frelons ainsi attrapés, ne seront pas vidés du piège. Ils attirent leurs congénères.

En 2021 il a été constaté une baisse de la pression du FA dû aux épisodes météorologiques défavorables au maintien de leur nidification. Ne nous réjouissons pas trop vite car la nature reprend bien vite ses droits.

Cartographie des nids

Didier Boquet a établi une cartographie des nids de FA détruits l’an dernier sur la commune de Rives en Seine afin d’optimiser le piégeage des fondatrices dès le printemps. C’est la période primordiale car, à leur émergence, les reines sont sujettes à une vraie boulimie glucidique. Des expérimentations menées sur des reines ont permis de constater qu’elles revenaient faire le plein toutes les deux heures en moyenne sur le rucher. La capture de quelques dizaine de reines a pour effet d’éviter l’installation d’un nid suffisamment près du rucher pour que les ouvrières viennent s’y servir l’été venu. Il ne sera pas nécessaire de vouloir tuer les FA présents dans la cage de capture, privés de nourriture, leur survie se compte en heures après leur capture.

En tout, 18 BCPA seront installés sur Rives-en-Seine.

Six ont déjà été disséminés ce jeudi 31 mars 2022 à des lieux stratégiques sur le secteur de Villequier.

Un réflexe : appelez les ST

La destruction des nids de frelons asiatiques chez les particuliers est prise en charge financièrement par la Ville, avec une participation du Département. Pour cela, il faut appeler au préalable les Services Techniques (02 35 95 90 11) qui feront intervenir une entreprise.

Si un nid dangereux (sur la voie publique, dans un bâtiment public…) est découvert lorsque la Mairie est fermée, vous pouvez contacter les pompiers au 18. A noter que si vous appelez pour un nid situé chez vous qui ne présente pas de danger avéré, l’intervention vous sera facturé par le SDIS.

Article publié le vendredi 8 avril 2022
  • Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l’actualité de la ville !