Vous êtes ici : Accueil » Vivre » Actualités » Projet de référendum sur les aéroports de Paris

Projet de référendum sur les aéroports de Paris

Privatisations des aéroports de Paris

Recueil des soutiens pour la tenue d’un référendum

En avril dernier, en réponse au projet de privatisation des aéroports de Paris, 248 députés et sénateurs présentaient la proposition de loi référendaire n°1867 pour que ces aérodromes conservent leur caractère de service public national. Pour que cette question puisse être tranchée par tous les habitants du pays via un référendum, la proposition de loi doit recevoir le soutien d’un dixième des français inscrits sur les listes électorales.

Comme l’Etat le permet, Rives-en-Seine fait partie des communes volontaires qui vont déployer un dispositif de recueil de ces soutiens, en complément de ceux présents obligatoirement dans les grandes villes du pays. « Il est important que les citoyens qui le souhaitent puissent s’exprimer sur le sujet et que la procédure un peu complexe et par informatique ne soit pas un obstacle pour ceux qui n’en disposent pas ou qui ne le maîtrisent pas suffisamment. A la mairie, ils pourront être accompagnés selon les modalités définies par une circulaire préfectorale. C’est cela aussi faire vivre la démocratie au plan local ! », précise Bastien Coriton, maire de Rives-en-Seine, pour expliquer la participation de la commune.

Ainsi, jusqu’à la fin du recueil des soutiens, au mois de mars 2020, un accès à internet sera mis à votre disposition à la mairie déléguée de Caudebec-en-Caux pour vous rendre sur le site du Ministère dédié et soutenir cette proposition de loi référendaire. L’agent d’accueil pourra, le cas échéant, vous aider à enregistrer votre dépôt de soutien sur ce site. D’autre part, l’agent pourra aussi réceptionner votre soutien via le formulaire au format papier que vous aurez préalablement rempli. Le modèle de formulaire papier est aussi disponible sur le site du Ministère (www.referendum.interieur.gouv.fr) et il peut aussi vous être fourni par la commune.

A noter que l’accès à internet vous sera offert à la Mairie en toute confidentialité, sans que vous ayez à donner vos coordonnées. En revanche, vos données seront enregistrées sur le site web officiel du recueil des soutiens.
Article publié le lundi 9 septembre 2019
  • Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l’actualité de la ville !