Vous êtes ici : Accueil » Découvrir » Rives-en-Seine, en bref

Rives-en-Seine, en bref

Située sur la rive droite de la Seine, entre Le Havre et Rouen, la commune nouvelle de Rives-en-Seine a été créée en 2016, regroupant les communes historiques de Villequier, Caudebec-en-Caux et Saint Wandrille Rançon.

Elle fait partie du parc naturel régional des Boucles de la Seine normande, dans la département de la Seine-Maritime en Normandie, en pays de Caux.

La charte

La commune nouvelle de Rives-en-Seine regroupe trois communes historiques ayant un passé commun, un schéma de développement commun, liés notamment à la Seine et aux activités économiques qu’elle génère, et des actions mutualisées dans l’exercices de leurs compétences. Elles appartiennent au même bassin de vie, au même canton et sont membres de la même structure intercommunale.

Téléchargez la charte de la commune nouvelle de Rives-en-Seine.

Le nom

Pour tenir compte de l’avis des administrés et trouver un nom faisant consensus, les Conseillers Municipaux des communes déléguées de Villequier, Caudebec-en-Caux et Saint Wandrille-Rançon ont sollicité, en novembre 2015, les habitants les plus inspirés pour recevoir des propositions.

Au total, ce sont plus de 165 réponses, parfois très argumentées, qui sont parvenues dans les urnes mises à la disposition des habitants dans chacune des trois mairies.

Après avoir dépouillé les bulletins, trois idées émergeaient : Rives-en-Seine, Belles-Rives-sur-Seine et Villeneuve-sur-Seine. C’est le nom de “Rives-en-Seine” qui a été choisi à la majorité par les élus.

Plusieurs critères leur ont permis de faire ce choix. D’abord, ce nom souligne la proximité avec le fleuve qui lie les trois communes. Les traits d’union de “Rives-en-Seine” sont à interpréter comme un symbole de ce lien. D’autre part, c’est un nom neutre, qui n’éclipse pas celui des communes historiques dont l’identité se trouve préservée.

Le terme “rives” rappelle en outre que la commune nouvelle est située au bord de l’eau ce qui affirme son ambition pour le développement du tourisme, et du tourisme fluvial en particulier. Enfin, on peut aussi y voir un rappel aux rives des différents cours d’eau qui traversent les trois cités : Ambion, Sainte Gertrude, Fontenelle, Rançon et Dalot.

Les communes « historiques » deviennent communes “déléguées”.

 

logo de Rives-en-Seine

Logo de la commune nouvelle

Le logo fait ressortir le fleuve au premier regard, rappelant qu’à Rives-en-Seine l’eau est essentielle, tant sur le plan historique qu’économique. La Seine est aussi évoquée par l’illustration en forme de V, qui rappelle la signature de Victor Hugo, et par la forme du S dans le texte qui semble serpenter comme un méandre. Les étoiles symbolisent les trois villes historiques qui forment désormais un tout. Les couleurs différentes connotent la nature, l’industrie et les manifestations culturelles, tout en marquant la singularité de chacune des trois communes déléguées qui rayonnent côte à côte sur le fleuve.

Quelques repères

Communes limitrophes:

Les communes limitrophes à Rives-en-Seine sont entre autres: Maulévrier-Sainte-Gertrude, Saint-Arnoult, Le Trait, Norville, Arelaune-en-Seine, etc.

Gentilés:

(dans l’ordre Caudebec-en-Caux, Villequier, Saint-Wandrille-Rançon)

Les habitants sont appelés les : Caudebecquais (e), Villequiérais (e), et Wandrégésilien (ne).

Démographie:

(chiffres de 2013 – dans l’ordre Caudebec-en-Caux, Villequier, Saint-Wandrille-Rançon)

population: 2231 hab, 755 hab, 1196 hab.

densité: 453 hab/km2, 68 hab/km2, 66 hab/km2.

Géographie/localisation:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Newsletter

Abonnez-vous pour ne rien rater de l’actualité de la ville !